Tourisme & Vacances

Lors d’un trekking au Maroc, les enfants sont-ils plus en danger que les adultes

trekking avec les enfants

Lors d’un trekking au Maroc, les risques sont nombreux. Lorsque l’on va en altitude, le risque principal est d’attraper le mal aigu des montagnes, une maladie qui est liée à la diminution du niveau d’oxygène dans l’air. Ce mal se manifeste par des maux de tête (niveau bénin), des nausées, des vomissements, des troubles du sommeil, une forte irritabilité (niveau moyen), mais aussi des œdèmes cérébraux et des œdèmes pulmonaires, en cas de MAM sévère. Les enfants sont-ils plus sensibles que les adultes ? Voilà la question que les professionnels se posent. On a longtemps estimé que la réponse à cette question était « oui ». Toutefois une étude « sur le terrain » a donné des résultats fiables que nous examinerons dans cet article.  Le site Aventure-Berbere vous donnera des informations plus précises à ce sujet.

L’aventure du trekking en altitude pour des adolescents

Des chercheurs français ont décidé d’emmener un groupe composé de 23 adolescents, âgés entre 13 et 15 ans, et de 23 adultes, au Chili à près de 6000 mètres d’altitude, afin de déterminer si les enfants sont plus affectés par le MAM que les adultes. Avant le voyage, les enfants ont subi un entraînement physique et social de deux ans, afin d’être prêts pour le grand voyage. Les premiers résultats montrent qu’il n’y a pas de réelle différence entre les adultes et les enfants. Peut-être parce que personne n’est arrivé au sommet de la montagne, tout le monde est descendu après avoir atteint une altitude de 5 800 mètres. Au final seulement 12 enfants et 11 adultes ont atteint l’altitude de 5 500 mètres, ce qui est une réussite. Pour un trekking au Maroc ou ailleurs, les résultats auraient probablement été les mêmes. Des cas de MAM ont été observés, et ils étaient bénins pour la plupart. Toutefois, 3 enfants et 3 adultes ont développé des symptômes du MAM sévère, notamment des manifestations d’œdème cérébral. La guérison a été prompte grâce aux médicaments qu’ils ont pris. Il n’y a pas eu de signe d’œdème pulmonaire signalé.

Cette étude montre que l’adaptation aux hautes altitudes est la même chez les enfants et chez les adultes. Que l’on fasse un trekking au Maroc ou dans les Alpes, les enfants et les adultes sont logés à la même enseigne. Ces résultats ne veulent pas dire que l’on peut emmener les enfants pour une promenade en haute altitude sans au préalable prendre quelques précautions. Comme les adultes, si les enfants ne subissent pas un diagnostic rapide et un traitement adéquat, le MAM bénin peut se transformer en MAM sévère, et entraîner le coma et même la mort, à plus ou moins court terme. C’est pour cela qu’il est important que les accompagnateurs adultes (parents ou guides) sachent bien ce que c’est le MAM, ses symptômes, les risques, le traitement, etc. De cette manière, ils pourront intervenir rapidement en cas de premiers symptômes. Lorsque cela est nécessaire, ils peuvent même décider d’arrêter le voyage et redescendre.

Le palais El Badi, un des lieux incontournables de Marrakech

marrakech

Le palais El Badi que l’on écrit parfois El Badii ou El Badia signifie palais de « l’incomparable ». Cet édifice constitue un ensemble architectural qui a été bâti vers la fin du 16ème siècle et qui est situé en plein cœur de Marrakech voir ici : http://bonplanmarrakech.blog.fc2.com/, principale ville du touriste au Maroc. Le palais a été construit par le sultan saadien Ahmed al-Mansur Dhahbi. Ce palais était une sorte de présent après la victoire de son armée sur les Portugais en 1578. Aujourd’hui, il ne reste sur le lieu qu’une grande esplanade et des jardins fournis d’orangers, sécurisés par des hauts murs. En 1696, le sultan Moulay Ismail s’est servi de ce que le palais contenait pour bâtir la ville de Meknès. Depuis l’année 2011, le palais el Badi sert de scène principale pour les spectacles du festival Marrakech du Rire initié par le comédien Jamel Debbouze.

Le palais a été construit dans la zone nord-est de la Casbah à proximité des logements privés du sultan saadien Ahmed al-Mansur Dhahbi. La construction du palais a eu lieu entre 1578 et 1594, et certains travaux ont été achevés en 1603, date à laquelle le sultan de Marrakech est décédé. Ce palais était un symbole de puissance pour le royaume, mais surtout pour le sultan auprès de ses sujets et surtout des ambassades étrangères. En effet, le palais était le lieu de réception et d’audiences officielles. Son architecture est inspirée de l’Alhambra de Grenade en Espagne. Le palais El Badi est un joyau de l’art islamique au cœur de Marrakech. La démolition du palais débuta en 1696 et dura dix ans.C’est en 1953 que des fouilles archéologiques ont permis de retrouver des fragments de matériaux, mais aussi la structure générale de l’ensemble palatial. Les vestiges de cet ancien palais sont désormais ouverts au public et le festival de folklore marocain s’y déroule chaque année.

Pour accéder au palais à Marrakech, les visiteurs passaient par la porte sud-ouest qui porte le nom de « Bab Al-Rokham » qui signifie en français porte du marbre. L’ensemble du bâtiment s’articule autour d’une cour de forme rectangulaire qui mesure 135 mètres par 110 mètres. Le centre de cette cour accueille un bassin de 1800 m² avec une fontaine à son centre. Autour de la cour, sur les côtés ouest et est, on retrouve deux pavillons construits face à face, le pavillon des audiences et le pavillon de cristal. Ces deux pavillons sont conçus selon des plans identiques. Au nord et au sud de la cour, on retrouve le pavillon vert et l’héliotrope qui possédaient des galeries ouvertes. L’ensemble du palais comptait au total 360 pièces

Séjour au Japon : Ce qu’il faut savoir avant d’y aller

temple jap

Le pays du soleil levant vous a séduit dernièrement et vous projetez d’y séjourner quelques temps? Bien que vous soyez motivé plus que jamais, un voyage se prépare. Pour que vous réussissiez votre séjour au Japon, vous devriez réellement avoir le maximum d’informations sur ce vaste pays et aussi les actions que vous devriez entreprendre avant votre départ et une fois à destination. Voici les essentiels à retenir.

Trouver un vol et acheter son billet

Si vous voulez faire du tourisme au Japon, vous devez acheter un billet d’avion. Il faut savoir qu’en faisant des recherches, vous pourrez tomber sur des compagnies proposant des tarifs bien abordables. Cependant, l’achat sur internet est plus avantageux, car les frais de commissions et de dossiers y sont moins chers. Afin de mieux vous en sortir, consultez un site comparateur de vol pour un voyage au Japon. Une fois les résultats obtenus et après plusieurs comparaisons, vous pourrez choisir la compagnie qui répondra au mieux à vos besoins. Si vous tombez sur un billet qui correspond au tarif de votre budget, aux vols et tous les autres aspects, achetez-le sans attendre, car il se peut que les tarifs changent ou que ce billet soit vendu peu après. Il est aussi possible de l’acheter à l’avance et en hors-saison.

Avoir des papiers en règle

Après l’achat du billet d’avion, il est primordial d’avoir des papiers en règle en voyage. Le Japon requiert la possession d’un visa de 90 jours pour les ressortissants des pays étrangers. Il est attribué aux voyageurs en forme de tampon sur le passeport une fois arrivé à l’aéroport au Japon. Ce type de visa ne nécessite aucune procédure et est surtout utile pour ceux qui veulent faire du tourisme au Japon. Pour les séjours plus longs et pour les motifs autres que le tourisme, il leur faudra d’autres types de visas.

Avoir un minimum de connaissances en japonais

tokyo

Puisque la langue est un moyen de communication important pour mieux visiter un pays, vous devriez connaître le minimum de vocabulaire japonais courant. Si vous avez encore du temps avant votre départ, suivez un cours de courte durée dans un centre spécialisé pour pouvoir vous en sortir en cas de soucis lors de votre aventure au Japon. Dans tous les cas, vous pourrez toujours acheter des méthodes, dictionnaires ou guides de conversation pour apprendre les mots courants, ne serait-ce que pour déchiffrer les panneaux d’indications sur la route, pour demander le chemin ou les adresses des restaurants et hôtels. Si vous envisagez de visiter des contrées lointaines, hors des sentiers touristiques, n’oubliez pas d’acheter une carte de l’archipel.

Connaître les règles de politesse

Les Japonais figurent parmi les habitants les plus polis de la planète. Lors de votre séjour au Japon, vous devriez également adopter cette qualité pour éviter d’offenser votre entourage. Lorsque vous rencontrer quelqu’un, éviter la bise ou la poignée de main, il vous suffit d’incliner légèrement et rapidement la tête. Quand vous donnez et recevez quelque chose, utilisez vos deux mains en signe de respect. Si vous vous trouvez dans les espaces publics et dans les rues, évitez d’y fumer sauf dans des espaces autorisés. Il est également interdit de manger à l’extérieur. Si vous voulez vous moucher, ne le faites pas en public et évitez d’utiliser un mouchoir en tissu, qui pour les Japonais, sert à s’essuyer les mains après les avoir lavées. Enfin, si vous êtes invité chez l’habitant, ayez l’amabilité de vous déchausser dans l’entrée.

Séjourner à Bali pendant les vacances, les activités incontournables à faire

unnamed-1

Bali fait partie des îles indonésiennes qui accueillent depuis des années des vacanciers à travers le monde. C’est en partie dû à ses magnifiques plages de rêves sur lesquelles il est possible de s’adonner à diverses activités nautiques. Mais ce n’est pas tout, l’intérieur de l’île promet également aux voyageurs pendant leurs vacances d’autres types d’activités telles que le trekking ou bien le rafting. Mais l’île abrite également quelques musées ainsi que des temples remarquables que l’on peut découvrir lors d’un séjour à Bali.

Voyage à Bali : les activités nautiques à faire

Le littoral balinais regorge de splendides plages sur lesquelles s’adonner à des activités nautiques lors de vos vacances à Bali. En effet, c’est le cas par exemple de la fameuse plage de Jimbaran avec son eau calme, parfaitement adaptée pour la baignade aussi bien pour les adultes que pour les enfants. Il en est de même pour la belle plage de Nusa Dua, un prolongement de la plage de Jimbaran. Mais aussi, elle est le rendez-vous des passionnées de kitesurfing. Les adeptes de surf se dirigeront vers la région de Bukit et ses spots pour surfer, en l’occurrence à Padang-padang ou bien à Uluwatu.

D’autre part, le snorkeling ainsi que la plongée avec bouteille se pratiquent également dans les eaux exceptionnelles de Bali. Vous pouvez ainsi découvrir la formidable richesse de ses fonds marins. D’ailleurs, il vous est aussi possible de participer à la pêche aux gros avec les pêcheurs balinais ou bien avec des professionnels sur l’île pendant vos vacances.

Partir à l’exploration de Bali pour du trekking et du rafting

unnamed

À part les activités nautiques à faire sur les belles plages balinaises, vous pouvez également partir à l’exploration de l’intérieur de l’île. En effet, il est possible de s’adonner à du trekking lors de vos vacances à Bali. Vous pouvez ainsi découvrir les incroyables paysages qu’offrent les terres balinaises entre une terre volcanique et une végétation luxuriante. C’est le cas par exemple de l’ascension de l’impressionnant volcan Batur, un circuit de trekking à privilégier lors d’une randonnée pédestre à travers Bali.

Par ailleurs, il est également possible de participer à des descentes de rivières en raft à l’intérieur de Bali. C’est le cas par exemple de l’Ayung river se trouvant juste à proximité d’Ubud ou bien sur la White river réputée pour ses quelques rapides. Faire du rafting est une autre occasion de découvrir d’une autre façon l’intérieur de l’île et sa végétation luxuriante. Vous pouvez notamment apercevoir des orchidées sauvages le long des rives.

Visiter les temples et musées balinais pendant les vacances

Les activités que l’on peut faire lors d’un séjour à Bali ne sont pas forcément tournées autour de ses richesses naturelles. Vous pouvez également partir à la découverte de son remarquable patrimoine culturel et historique. En effet, sur l’île de Bali se trouvent quelques temples d’exception qui méritent une visite comme celle de Gungun Kawi se trouvant près d’Ubud. Ou bien le parc culturel Garuda Wisnu Kencana dans lequel se trouve notamment de gigantesques statues de la divinité hindoue Vishnu, ainsi que de Garuda sa monture.

En outre, plusieurs musées présents sur l’île de Bali méritent également un détour pour les passionnés de la peinture. C’est le cas par exemple du musée Puri Lukisan dans lequel se trouvent plusieurs œuvres picturales traditionnelles balinaises, ainsi que des sculptures en bois. D’autre part, le musée d’art Neka est à visiter pour contempler de nombreuses collections d’œuvres réalisées par des artistes balinais, mais également des artistes étrangers.

Argentine, un outsider des pays d’Amérique latine en matière de tourisme

Argentine

L’Amérique du Sud est une destination qui commence à séduire de plus en plus de vacanciers. Ce continent offre des lieux d’attractions impressionnants à découvrir pendant des séjours en groupe ou en famille. Les pays qui se trouvent dans cette partie de la planète ont chacune leurs charmes et leurs attraits, mais l’Argentine reste un des incontournables. Tous les ans, il attire des milliers d’étrangers issus des quatre coins du globe. En effet, les points d’intérêts à visiter dans ce territoire ne manquent pas. Pour commencer ce voyage Argentine, les bourlingueurs pourront aller dans les vallées de Calchaquiès. Il s’agit de l’un des plus beaux sites naturels argentins qui s’étendent sur les provinces de Catamarca, Tucumàn et Salta.

L’histoire des Vallées de Calchaquiès

Autrefois, des Indiens Calchaquies vivaient dans ces vallées d’où ces merveilles boliviennes tirent leur nom. Pour la petite histoire, ces autochtones sous le commandement du guerrier cacique Kalkachi ont tenu tête aux colons espagnols jusqu’en 1667. Les yeux des touristes, mais surtout des amoureux de beaux paysages seront émerveillés par la splendeur des décors environnants. Ils sont constitués de montagnes rouges à perte de vue alternées de pâturages. Dans ce milieu isolé du monde vivent quelques animaux comme le puma, le chat des Andes, l’alpagas ainsi que des troupeaux de lama et de vigogne. Le ciel est dominé par le fameux condor des Andes et quelques flamands roses.

Buenos Aires, une étape à ne pas manquer en Argentine

Après s’être rendus dans les vallées de Calchaquiès, les touristes pourront continuer leur périple sur le territoire argentin avec un détour à Buenos Aires. Cette capitale est la deuxième ville la plus peuplée en Amérique du Sud et l’une des 16 la plus peuplée de la planète avec plus de 3 millions d’habitants. Durant leur passage dans cette cité, les globe-trotters auront l’occasion de visiter de nombreux quartiers comme Palermo, Belgrano, Recoleta, Retiro, Puerto Madero, San Telmo, La Boca ou encore Barracas. Ils possèdent tous leurs propres attraits touristiques.

La visite du quartier de Retiro

Retiro situé à quelques pas de la gare ferroviaire et routière éponyme est considéré comme l’un des plus petits quartiers de la métropole, mais il a tout pour plaire. Les bourlingueurs pourront par exemple y découvrir la tour des Anglais. Elle se dresse à une hauteur de 75 m et a été construite pour les centenaires de la révolution de mai 1910. Il est à noter que son carillon est une copie de la tour de Westminster en Angleterre. En outre, la place de San Martin constitue également un incontournable pendant ces voyages à la carte. Ce lieu de promenade imaginé par le paysagiste Français Charles Thays fera le bonheur des couples en vacances.

Avenido 9 de Julio, un des incontournables de Bueno Aires

Mis à part la visite des quartiers de Buenos Aires, les explorateurs peuvent poursuivre leur découverte de la métropole argentine avec les places célèbres. Une chose est sûre, ce ne sont pas les lieux historiques qui manqueront dans cette ville. L’Avenida 9 de Julio en est un exemple. En effet, cette avenue est considérée comme la plus large au monde grâce à ses 16 voies qui couvrent une distance de 40 m. Son nom a été tiré de la date de la proclamation de l’indépendance, soit le 9 juillet 1816.

10 bonnes raisons de voyager aux Maldives

vacances Maldives

Les Maldives sont un pays d’Asie du Sud constitué de plus de 1 000 îles rêves. Cet archipel paradisiaque a tout pour séduire les amoureux de soleil et de farniente du monde entier. Son cadre de rêve, ses îles paradisiaques, sa richesse culturelle, sa population souriante, sa cuisine riche et variée… en font une destination touristique par excellence. Vous hésitez encore à partir ? Voici 10 bonnes raisons qui vous pousseront peut-être à vous envoler vers les Maldives pour les prochaines vacances.

Pour sa faune et flore

L’archipel des Maldives regorge de curiosités naturelles pour les voyageurs qui s’y aventurent. Il est connu dans le monde pour son incroyable richesse faunistique et floristique, sur terre comme sur mer. Vous y trouverez un bon nombre d’espèces animales et végétales rares.

Pour sa cuisine

Des vacances inoubliables aux Maldives vous tente ? C’est l’occasion rêvée pour découvrir la richesse gastronomique du pays. Vous y dégusterez un bon nombre de plats savoureux. Il est à noter que les mets maldiviens sont très épices. Les plats principaux sont à bases de soupes, currys et légumes…C’est une véritable escapade gustative à ne pas rater !

Pour ses paysages

Les Maldives ont tout pour séduire avec ses paysages idylliques. Plages de sable fin, eau bleu turquoise, cocotiers, des îles d’une rare beauté… Que demander de plus pour des vacances au soleil.

 Pour ses sites de plongée

La plongée sous-marine est l’une des activités les plus prisées aux Maldives. Petits et grands trouveront leur bonheur dans les eaux translucides de l’archipel. Il offre des paysages marins d’une beauté inégalable constituée de poissons multicolores, de magnifiques récifs coralliens, des requins,des raies mantas, des dauphins, des baleines, etc. Voici quelques-uns des plus beaux spots du pays : l’atoll d’Ari, l’atoll de Rasdhu, l’atoll de Baa, etc.

Pour ses nombreux centres de spa

Pour un voyage sous le signe de la détente et du bien-être, l’archipel des Maldives est une destination de choix avec ses innombrables centres de spa. Pour vous détendre et supprimer le stress, rendez-vous dans l’un des centres de relaxation au cœur de l’archipel à l’instar de Palm Beach Resort, Paradise Island Resort & Spa, etc.

Pour son large choix d’hébergement

L’une des raisons qui poussent les voyageurs à opter pour un séjour aux Maldives, c’est sans nul doute le panel de logement qu’offre le pays. Vous y trouverez toute une panoplie d’hébergement pour tous les goûts, tous les budgets et toutes les envies : de l’auberge de jeunesse, en passant par les bungalows sur pilotis, aux hôtels de grand luxe.

Pour sa richesse culturelle

Partez à la découverte du patrimoine culturel des Maldives. Musique, danse, histoire, us et coutumes… vous serez séduit par les trésors culturels du pays. Vous pourrez par exemple assister au Bodu beru (la danse la plus populaire du pays). Voici également quelques danses à ne pas manquer :                                le dhandhi jehun, le langiri, le bandiyaa jehun… Un séjour en immersion chez l’habitant vous permettra de mieux découvrir les multiples facettes culturelles de l’archipel.

Pour ses plages splendides

Les inconditionnels de farniente et soleil seront aux anges pendant cette escapade aux Maldives. Ses plages de rêves en font une destination ensoleillée incontournable pour les amateurs de séjour en bord de mer. Voici quelques plages à découvrir : la plage de Banyan Tree, la plage de Cocoa Island, Nika Island, etc.

Pour ses belles villes

L’archipel des Maldives attire un grand nombre de voyageurs pour ses villes qui font rêver plus d’un. Parmi les plus fréquentées, vous ne manquerez pas la visite de Malé, Baa, Atoll de Dhaalu, Atoll de Ari Nord, Atoll Ari Sud, etc. Vous pourrez découvrir les joyaux de l’archipel de ville en ville.

Une multitude d’activités

En tant qu’archipel, les Maldives ont beaucoup à offrir à ses visiteurs. Une multitude d’activités vous attend une fois sur place comme le surf, la croisière, la plongée sous-marine, la planche à voile, la voile, le snorkeling, la randonnée, le trekking, etc.

Faire un raid en buggy dans le Haut Atlas, au Maroc en plein hiver

circuit-buggy

Il peut arriver que vous ayez envie de faire un raid en buggy au Maroc en plein hiver. Chose difficile, mais pas impossible. Toutefois, sachez que dans ces conditions, vous devez équiper votre buggy afin qu’il puisse rouler sur de la neige et supporter le climat difficile. Heureusement, au Maroc, très peu de zones connaissent des chutes de neige. En hiver, il est possible de parcourir le Haut Atlas au Maroc, partant de la Tessaout jusqu’au Djebel Sahro. En cette saison, ce trajet montre la richesse d’un paysage marocain attachant, mais il faut préciser qu’il faut jouir d’une bonne forme physique pour y arriver. En hiver, les villages marocains proposent aux touristes une vision exceptionnelle, qui offre sérénité et décalage. De plus on a le plaisir de découvrir les zones montagneuses et les zones désertiques sur le même itinéraire.

Pour commencer le voyage, il faut partir de Marrakech et se rendre dans la zone d’Aït Ali n’Itto, en voiture généralement. Durant le voyage, les voyageurs pourront dormir dans des gîtes, c’est l’un des avantages de découvrir le Maroc en hiver, puisque peu de personnes s’y rendent, du coup la plupart des gîtes sont vides, alors le problème de la nourriture et celui du logement sont réglés. Un raid en buggy au Maroc en hiver rend moins difficile l’aspect « logement ». Rouler en buggy dans les montagnes peut être un peu compliqué, mais avec l’aide d’un bon guide qui connait la zone et d’un professionnel en buggy, vous devriez vous en sortir, surtout si vous bénéficiez de l’équipement adéquat.

Effectuer cet itinéraire en trek peut prendre 13 jours, alors que faire un raid en buggy au Maroc dans cette zone en plein hiver peut prendre beaucoup moins de temps, quand on connait bien la zone et qu’on est bien accompagné. Vous pouvez avoir la chance, pendant ce voyage, de découvrir le pont naturel d’Imi n’Ifri qui atteint une altitude de 1 800 m. Le deuxième jour vous permet d’arriver à Amzri qui se trouve non loin d’Aït Ali n’Itto, vous pourrez découvrir la vallée de la Tessaout qui est entourée par le Djebel Tignousti et le Djebel Rhat, on atteint une altitude maximale de 2 250 m. En vous rendant ensuite à Tizi n’Gougoult, vous découvrirez le col de Gougoult, d’où on a une vue magnifique sur les versants du Djebel Rhat, enneigés en hiver. Ensuite vous pourrez découvrir le village Gougoult, altitude maximum de 2 860 m.

Pourquoi investir dans une maison d’hôte à Marrakech ?

maison-dhote-à-Marrakech-1

Vous avez envie de changer de vie et de commencer une nouvelle aventure au Maroc ? Vous rêvez d’investir dans une maison d’hôte à Marrakech avec l’agence Immocomplice http://www.immocomplice.com/
pour vous créer une nouvelle activité professionnelle ? Vous avez tout simplement envie de changement, d’oublier le stress de votre quotidien et de retrouver une certaine sérénité en couple, en famille ou tout simplement refaire votre vie loin de vos souvenirs douloureux ? Beaucoup de personnes décident de franchir le pas et de changer de vie en ouvrant une maison d’hôte à Marrakech !

Ouvrir une maison d’hôte à Marrakech !

marrakech_tres_jolie_villa_250m_avec_piscine 2

Marrakech est une ville qui fait rêver les investisseurs depuis de nombreuses années et encore plus depuis le début des années 2000 avec le grand lancement des projets de grande envergure. En quinze ans, la ville ocre s’est entièrement métamorphosée pour offrir un panel de service plus importants aux touristes, aux investisseurs mais également aux habitants. Les rues ont été refaites, les aménagements ce sont multipliés, de grands complexes touristiques et commerciaux ont vu le jour de quoi faire plaisir à tout le monde.

La médina a aussi beaucoup changé en quelques années. Les anciens habitants ont décidé pour la majeure partie d’entre eux de vendre leur bien et d’aller s’installer dans des appartements cossus à l’extérieur des remparts. Les quartiers ont poussé comme des champignons si bien que quand on se promène dans les rues de la ville et dans sa périphérie on a beaucoup de mal à s’y retrouver même si l’on habite à Marrakech depuis dix ans. Les mutations sont nombreuses pour le plus grand plaisir des investisseurs.

Les prix de l’immobilier se sont légèrement envolés avant de connaitre une baisse dans les environs de 2010 avec la crise économique internationale. Vous pourrez trouver une jolie maison d’hôte en plein cœur de la médina à rénové aux alentours des 150 000 euros et à plus de 300 000 euros si vous décidez de vous en offrir une déjà prête à l’emploi, rénovée et prête à ouvrir au public. La ville ocre dispose de nombreuses maisons d’hôtes aux styles aussi divers que variés. Certaines sont situées près de la Place Jemâa-el-Fna, d’autres dans les nouveaux quartiers de Marrakech ou dans les environs pour profiter de la campagne à moins de 10 kilomètres du centre-ville. Selon certaines sources officielles et un recensement, il y aurait environ 650 riads actuellement en activité au cœur de la médina mais bien plus selon des sources non officielles car certains locataires ou propriétaires œuvrent en toute illégalité. Avant d’ouvrir un riad, une maison d’hôte au Maroc, il vous faudra obtenir quelques autorisations comme une autorisation d’exploitation.

Vivre une nouvelle vie à Marrakech !

Marrakechj3

ville agréable où il fait bon vivre mais certains ne seront sans doute pas de cet avis. Il faut dire que Marrakech a sa propre philosophie, le rythme de la vie est plutôt agréable même s’il peut souvent laisser un peu dubitatif notamment sur le retard lors des rendez-vous mais on finit par s’y faire et à apprécier l’absence de stress. Vivre dans un pays étranger comme le Maroc comporte des bénéfices mais aussi quelques inconvénients. Le mieux pour pouvoir sauter le pas en toute tranquillité et sans se lancer dans l’inconnu est de venir y vivre plusieurs mois consécutifs, de commencer ses démarques lors de vacances et de poursuivre l’aventure au long court pour ceux qui auront réussi à franchir le cap de l’adaptation !

Une nouvelle aventure commence peut être pour vous à Marrakech en ouvrant une maison d’hôte mais n’oubliez pas que cela peut comporter quelques risques et qu’à l’heure actuelle la concurrence est rude sur le secteur touristique.

Quad au Maroc : un bon moyen pour découvrir le Grand Sud ?

quad palmeraie Marrakech

Le Maroc est un pays fascinant à bien des égards. Chaque année, le pays accueille des millions de touristes du monde entier qui viennent découvrir des villes fabuleuses comme Rabat, Marrakech, Fès ou le Grand Sud Marocain. Si vous décidez de faire du quad au Maroc voir ici : http://www.dunesdeserts.com/categorie-produit/aventures/quad/ quelques petites idées de circuits qui pourraient vous intéresser.

Partir à l’aventure !

aventure au maroc
Le Maroc est un pays apprécié des touristes où il fait bon passer des vacances que ce soit en famille entre amis ou encore en amoureux. Les amoureux de sports mécaniques, de vitesses et de grands espaces seront séduits par une sortie ou un séjour en quad. Les sorties peuvent être d’une demi-journée seulement dans les environs de la ville où vous séjournez comme Marrakech, Agadir, Essaouira ou autres ou de plusieurs jours pour aller découvrir les merveilles du pays avec une mention particulière pour les dunes du Sahara. Il faut au moins s’y rendre une fois dans sa vie si l’on a l’occasion de faire plusieurs séjours au Maroc. L’immensité du désert et la beauté des dunes sont un spectacle à couper le souffle.
Qui n’a jamais rêvé de partir seul à la découverte des dunes du Sahara seul sur un quad ? Le Maroc dispose de paysages aussi divers que variés que vous décidiez de faire une halte dans les plaines du nord du pays, du côté de la côte atlantique, sur les conforts de l’Atlas ou encore dans les paysages désertiques du sud. Vous trouverez forcément un circuit ou un itinéraire à la hauteur de vos attentes. La plupart des raids vers le sud ou encore la côte atlantique se font souvent au départ de Marrakech car la ville est la première ville touristique du Royaume. Si vous ne résidez pas au cœur de la ville ocre durant votre séjour au Maroc, vous pourrez toujours y venir par la route, le train ou même en avion pour prendre le départ seul, en couple ou en groupe en compagnie d’un accompagnateur certifié.

Préparer son raid !

faire du quad à Marrakech
Partir à l’aventure ne se fait pas comme cela du jour au lendemain, il faut réfléchir dans un premier temps à la destination que l’on souhaite privilégier pour un séjour en quad au Maroc mais également choisir l’agence et le circuit qui pourra répondre à toutes vos envies. Au Maroc, vous trouverez de très nombreuses agences de voyage proposant ce type de raids ou de circuits. Si certaines sont réputées pour leur savoir-faire et leur professionnalisme d’autres le sont beaucoup moins alors avant de choisir votre agence, il est important de vous renseigner et de prendre la température via des avis sur les forums internet ou directement en passant par une agence que des proches connaissent et avec laquelle ils sont, eux aussi, partis en raid en quad. Vérifiez que vous êtes bien pris en charge, assurés et que l’assurance de votre loueur ou de votre agence de voyage vous prend bien en charge en cas d’accident ou autres. Cette vérification toute simple du contrat d’assurance vous permet de partir l’esprit tranquille et de ne pas avoir de surprise en cas de souci. Les prix varient selon les agences mais pour une semaine en quad dans le Grand Sud Marocain tout compris (hébergement, pension complète,…) il faut compter un peu plus de 1600 euros TTC par personne. Pour les visites d’une journée, les prix varient entre 60 euros pour passager et 120 euros pour un conducteur avec équipement, déjeuners et verres de thé à la menthe pour vous souhaiter la bienvenue.
Il ne vous reste plus qu’à faire votre choix et à venir passer vos vacances en quad au Maroc ! Bonnes vacances à tous sur les chemins du Royaume.

Visitez Marrakech et Moquez-vous de la Crise!

Marrakech-JemaaElFna

Dans ces moments difficiles de crise nous prêtons plus d’attention à nos dépenses et nous essayons de nous « serrer la ceinture » pour faire face aux difficultés économiques que nous souffrons. Entre l’hypothèque, l’instabilité du travail et les difficultés pour trouver du crédit, les ménages investissent leurs budgets de plus en plus soucieusement.

 

Mais cela ne signifie pas que les amoureux du voyage doivent rester à la maison! Bien au contraire: c’est le moment de découvrir des destinations touristiques qui offrent des services de premier choix à un prix abordable. Et quelle meilleure destination que Marrakech pour jouir de vacances excellentes sans avoir à dépenser une fortune?

Voici certains des avantages qu’offre Marrakech en tant que destination touristique non seulement pour notre bien-être, mais aussi pour nos poches:

 

  1. 1.       Vols pas chers

Les vols à Marrakech sont incroyablement bon marché. De Paris à Marrakech, la principale destination touristique du pays, les vols directs peuvent coûter moins de 50 euros par personne, aller-retour. On peut aussi voyager en voiture, la distance entre Paris et Tanger étant de moins de 2.000 km.

  1. 2.       Transport intérieur

Le transport à l’intérieur du Maroc est extrêmement bon marché si on le compare avec les prix européens. Le trajet de train en première classe de Casablanca è Marrakech coûte environ 15 ou 20 euros et a une durée de 3 heures et demie. En autobus, le même trajet, d’une durée d’entre 4 heures et demie et cinq heures, coûte è peu près 10  euros.

Si vous décidez de voyager au Maroc en voiture, ou même de louer une voiture une fois là-bas, les distances sont relativement courtes. De Tanger è Casablanca il y a à peu près 370 kilomètres et de Casablanca è Marrakech 240 kilomètres. En plus, les principales routes et autoroutes du pays sont très nouvelles et sont en très bon état.

Les prix de location de voitures commencent è 23 euros par jour et le carburant aussi n’est pas cher: environ 0.90 euros l’essence super et sans plomb et environ 66 centimes d’euro pour le diesel normal. Quant aux taxis, les prix sont ridicules par rapport aux prix des taxis en Europe: le trajet moyen coûte environ de 1 euro!

  1. 3.       Hébergement

L’hébergement à Marrakech peur être extraordinairement économique. On peut trouver une chambre double dans un riad de la médina  à partir de 35 euros la nuit. Quand aux hôtels en dehors de la médina, dans les quartiers de Guéliz ou Hivernage, les prix sont aux alentours de 40 euros par chambre et par nuit. Evidemment, il y a aussi des hôtels de luxe beaucoup plus chers et somptueux, mais il est facile de trouver de très bons hôtels à des prix formidables. En plus, les agences de voyage suggèrent souvent des voyages organisés qui comprennent le transport et l’hébergement à prix d’aubaine.

 

  1. 4.       Prix des repas

Aller au restaurant à Marrakech est loin d’être un luxe pour les touristes puisque les prix sont souvent dérisoires. Le prix moyen d’un café est d’entre 55 centimes et 1 euro, sauf s’il s’agit d’un établissement de luxe. Les restaurants sont aussi très peu chers: un délicieuse pizza maison peut coûter entre 2.25 et 3.5 euros et le couscous ou tajine coûtent environ 4 ou 5 euros.

  1. 5.       Loisirs et sorties

Le prix des activités de loisirs est aussi relativement bas. Un trajet à travers la campagne ou le désert en buggy ou quad coûte environ 125 ou 150 euros par personne. Une excursion d’un jour de Marrakech vers, par exemple, la Vallée de l’Ourika coûte à peu près 45 euros par personne et comprend le transport, un repas, la cérémonie typique du thé, une visite dans une maison traditionnelle, etc.

Pour s’offrir un petit luxe et vivre l’expérience marocaine complètement, on peut visiter un hammam ou bain turc traditionnel pour 10 ou 15 euros. Si en plus on veut une session exfoliante et un massage, le prix total peut être d’environ 20 ou 30 euros.

Une chose qui peut tout de même sembler un peu chère c’est sortir la nuit dans une boîte. Les prix des places sont d’environ 10 ou 15 euros par personne, bien que dans beaucoup d’endroits les femmes ne payent pas. Etant donné qu’il s’agit d’un pays musulman, les boissons sont assez chères à cause des impôts supplémentaires sur l’alcool. Mais il y a plusieurs endroits où l’on peut déguster un dîner avec de la musique live ou des spectacles à des prix très raisonnables, entre 20 et 40 euros.

 

Pour ceux dont l’amour du voyage n’a pas été détruit par la crise, Marrakech est donc un lieu idéal pour passer des vacances excellentes sans se ruiner. Les prix du transport et de l’hébergement à Marrakech son parfaitement abordables et, en plus, ce pays offre d’innombrables attraction pour profiter à fond des formidables vacances  à Marrakech avec un budget adapté à la crise.