immobilier au maroc

Depuis quelques décennies déjà le Maroc est un pays qui s’ouvre sur le monde et entre véritablement dans la mondialisation. De nombreux partenariats sont établis dans ce sens afin que les échanges puissent se faire librement sur le plan économique. Dans cette optique les secteurs les plus concernés sont le commerce, le tourisme et bien sûr l’immobilier à Marrakech ou dans les autres villes sur le site http://salonsinternationauximmobilier.blogspot.com/ à fort potentiel du pays. C’est ainsi que les étrangers sont de plus en plus nombreux à acquérir des résidences secondaires au Maroc, les Marocains résidant à l’étranger même s’ils ne vivent pas sur place acquièrent des logements au Maroc pour eux-mêmes ou pour leurs familles. Le moyen de communication le plus souvent utilisé est l’organisation de salons de promotion de l’immobilier à l’étranger, afin d’amener le secteur immobilier aux étrangers et MRE sans qu’ils aient besoin de se rendre sur place. Durant ces événements les visiteurs peuvent découvrir les projets en cours, obtenir des renseignements pertinents et même conclure directement des transactions. La nouvelle tendance n’est plus de faire venir les étrangers au Maroc, mais de construire des biens marocains à l’étranger comme le montre la dernière convention signée avec le Sénégal.

Peacock Investments qui est une filiale du groupe Holmarcom au Sénégal a signé une convention avec l’Arserem, l’Association des ressortissants sénégalais résidant au Maroc. Cette convention a pour principal objectif de permettre aux ressortissants sénégalais résidant au Maroc d’acquérir des logements au sein de la Cité des Fonctionnaires à Dakar au Sénégal selon des termes avantageux. Cette nouvelle convention s’inscrit en ligne droite avec la stratégie de Peacock Investments qui avait déjà signé une autre convention avec le port autonome de Dakar. La nouvelle convention a été signée en présence de diverses autorités, notamment Massamba Sarr, le consul du Sénégal à Casablanca, Abdoulaye Diop, président de l’Arserem, Karim Chiouar, Directeur général du groupe Holmarcom et Adil Dbilij, Directeur général de Peacock Investments. Ainsi, les Sénégalais résidant au Maroc pourront acquérir des résidences immobilières à Dakar à des prix intéressants, en plus de leurs biens immobiliers à Marrkech.

Concrètement, chaque sénégalais qui vit au Maroc et est inscrit à l’Arserem aura la possibilité de devenir propriétaire d’une villa ou d’un terrain viabilisé au sein de la Cité des Fonctionnaires au Sénégal. Tous les participants à la signature de la convention se montrent satisfaits de cette initiative et de son aboutissement. Abdoulaye Diop tient à préciser que les conditions proposées par la filiale du groupe sont avantageuses et tendent à rendre plus aisé l’achat d’un logement à Dakar pour les Sénégalais du Maroc. Cette stratégie est en quelque sorte l’équivalent de la stratégie du secteur immobilier de Marrakech et du Maroc qui consiste à offrir des conditions favorables pour encourager l’investissement dans le secteur. L’offre proposée par Peacock Investments est vaste et diversifiée et convient à tous les besoins et budgets. Rappelons que le Groupe Holmarcom est présent depuis 2013 au Sénégal dans le segment du logement social grâce à sa filiale Peacock Investments. Pour le moment l’agrément dont le groupe jouit de la part du gouvernement sénégalais porte sur la construction de 5 000 logements. La cité des Fonctionnaires qui est le premier projet de la filiale du groupe porte sur la construction de 2 850 logements sur une surface de 72 hectares, et l’investissement s’élève à 630 millions de dirhams, dans la ville de Dakar. Pour le moment la Cité des Fonctionnaires à Dakar compte 310 villas en cours de construction, 450 lots de terrain viabilisés et 180 maisons livrées.