Suite-Deluxe-la sultana

La ville d’Oujda est une petite ville marocaine qui est riche en culture locale, dans laquelle la tradition est encore bien présente. Dans cette ville il est possible de vivre pleinement la tradition marocaine, de découvrir les rites locaux et surtout d’avoir un contact réel avec les populations sur place. Cette année Oujda se positionne comme le centre de la culture du Maroc, en accueillant la première édition d’un événement littéraire de grande envergure. Pour accueillir cet événement, des affiches et des banderoles ont été posées dans toute la ville, quelque chose de nouveau pour les habitants de cette petite ville si tranquille. Oujda a donc été l’hôte du premier salon maghrébin du livre qui porte le nom de « Lettres du Maghreb » et qui a été organisé par l’Agence oriental entre le 21 et le 24 septembre 2017, l’événement s’est organisé sous le thème « Dire la jeunesse, écrire l’espoir ». Les personnes qui vivent dans un hôtel de luxe à Marrakech sur le site http://www.chouett-vacances.com/afrique/hotel-de-luxe-la-sultana-pour-decouvrir-marrakech-430864/ ont pu se déplacer pour assister à ce rassemblement d’envergure.

Le salon a vu la participation de 200 intellectuels et environ 20 éditeurs qui sont originaires des différentes régions du Maroc, y compris ceux qui sont des voisins des hôtels de luxe à Marrakech. Les acteurs internationaux de la littérature étaient également présents pour cette édition inaugurale avec la présence de représentants des pays européens et africains. Cette année le Sénégal était à l’honneur afin de renforcer sa présence sur le continent africain. La région orientale va ainsi acquérir une dimension plus intéressante. Il est important de préciser qu’un bon nombre des intellectuels présents sont originaires d’Oujda.

Parmi les personnalités qui ont assisté de manière perceptible à l’événement, nous pouvons citer la participation du ministre de la Culture et de la Communication, Mohammed Laaraj, l’ambassadeur de France au Maroc, Jean-François Girault, le wali de la région et plein d’autres personnalités. Un grand chapiteau abritait les activités pendant les quatre jours qu’a duré l’événement. Les participants ont pu assister à des tables rondes, des conférences et des séances de signature d’œuvres pendant lesquelles ils ont pu rencontrer les écrivains. Une occasion de partager les expériences des uns et des autres. Cet événement a montré qu’il avait autant de potentiel que les rassemblements qui se tiennent dans les hôtels de luxe à Marrakech ou dans les grandes villes du monde, donnant ainsi plus de résonnance à la ville d’Oujda.